Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 07:00
Se tenait à Lyon le week-end dernier la Fête des Pennons, une institution établie 1320 par la Charte Sapaudine.

Vous trouverez l'histoire des pennonages sur le
site de la ville de Lyon, ainsi que quantité d'informations pratiques, y compris la possibilité de participer.
 
Mais voici le résumé qu'en donne
Wikipedia :

Histoire

En 1173, l'empereur du Saint-Empire romain germanique reconnait à l'archevêque de Lyon, Primat des Gaules, des droits souverains sur la ville. Dés lors, le pouvoir ecclésiastique gouverne la ville, avec droit de justice, droit de battre monnaie et de lever des troupes.

Les marchands et bourgeois de Lyon espéraient pourtant obtenir, comme d'autres communes environnantes, une certaine autonomie qui leur permettrait de se défaire du pouvoir féodal de l'archevêque.

En 1269 les habitants de Lyon, se soulèvent contre le prince-archevêque, aux cris de "Avant Lion le melhor". Ils s'organisent en milices ou "pennonages" (le "pennon" désignant un drapeau), par quartier ou par corporation.

Après d'autres révoltes malheureuses, les Lyonnais font finalement appel au roi Philippe IV le Bel qui, en 1292, prend Lyon sous sa protection.

Le roi fait son entrée dans Lyon le 13 mars 1311. En 1312, le rattachement de Lyon au royaume de France est reconnu au Concile de Vienne, sans que l'empereur proteste. Lyon obtient sa charte communale le 21 juin 1320.

 

Fête des Pennons de Lyon

En 1987, les pennonages s'organisent à nouveau. Chaque année, la Compagnie des Pennons de Lyon, composée de centaines de membres, organise des fêtes médiévales afin de faire revivre l'histoire de leur cité. En 2009 les Pennons et les confréries des métiers et des produits célèbrerons le jeudi 23 avril 2009 à l'hotel de ville de lyon et sur la place des terreaux, la Charte Sapaudine de l'an 1320 qui a légalisée la Compagnie des Pennons et à permis aux lyonnais de conserver leurs archives. L'organisation actuelle est identique à celle de l'époque Renaissance il s'agit d'une compagnie militaire avec ses traditions et ses grades.


 
Et maintenant, quelques photos :
Un spectacle de drapeaux : Ca-blogLyonPenons20094140.jpg
Ca-blogLyonPenons20094146.jpg    Ca-blogLyonPenons20094157.jpg 
Un spécialiste des armes médiévales : Ca-blogLyonPenons20094090.jpg
Des participants qui ont magnifiquement travaillé leurs costumes : Ca-blogLyonPenons20094104.jpg
Ca-blogLyonPenons20094088.jpg     Ca-blogLyonPenons20094137.jpg
De nombreux spectateurs pour une représentation de théatre Ca-blogLyonPenons20094096.jpg
Published by Mannick - dans Visites & expos
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 15:08

Avec des amies en visite à Lyon, nous avons fait une promenade de Fourvière à Saint Jean.
Le temps, plus clément samedi que dimanche, a permi ces photos d'une ballade toujours agréable dans ce quartier classé au patrimoine de l'humanité.

Départ du haut de la colline, du parvis de la basilique.
Le fronton de la basilique : CIMG4066.jpg


Notre-Dame de Fourvière CIMG4058.jpg



L'intérieur de la nef principale : CIMG4061.jpg


Et celui de la crypte : CIMG4065.jpg


Plus loin, le théatre romain : CIMG4068.jpg


Nous continuons notre descente à pied par les jardins du Rosaire, avec quelques beaux points de vue sur l'Opéra :CIMG4070.jpg,

la cathédrale Saint Jean CIMG4077.jpg


Nous descendons toujours : CIMG4082.jpg 

et nous voici dans le quartier Saint Jean, devant le musée Gadagne : CIMG4091.jpg,

le mur peint CIMG4097.jpg



Un traboule restaurée CIMG4106.jpg, avec son escalier éclairé par la cour CIMG4108.jpg, le puits CIMG4112.jpg




La tour rose CIMG4119.jpg


Une traboule qui traverse plusieurs cours CIMG4126.jpg



Jeux médiévaux et sculpture contemporaine dans une cour Renaissance CIMG4127.jpg




Une autre cour restaurée CIMG4132.jpg, jusqu'aux arcs repeints CIMG4134.jpg





La visite a débuté par une basilique, elle se termine par une cathédrale : CIMG4142.jpg

Nous avons visité la "colline qui prie", une prochaine fois ce sera sans doute "la colline qui travaille", selon le mot de Michelet.

Pour finir la journée, promenade en bateau par Rhône et Saône dont voici le confluent CIMG4163.jpg
Published by Mannick - dans Visites & expos
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 10:36

Et voilà, le salon de Firminy est terminé.
Il m'a donné l'occasion de voir et même revoir certaines d'entre vous et ce fut un vrai plaisir.

Pour celles qui n'ont pas pu se déplacer, voici une photo de mon stand, situé cette année en bout d'allée.
2009_04_Firminy.jpg

Cela m'a permis d'installer (et même d'étaler !) les toiles d'un coté et les shiboris venus du Japon de l'autre.
Au centre les fiches et le début du coin "outils" : la règle et une trousse toute faite pour le moment.
J'ai plusieurs projet pour ce coin "outils" dont je vous parlerai quand ils seront plus avancés.

2009_04_Firminy_3.jpg  Le coin des shiboris (et un sashiko au premier plan)


Sur les grilles, une nouveauté : 2009_04_Firminy_2.jpg

Published by Mannick - dans Créations
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 10:33
Le salon de Firminy-Bessey approche à grand pas.
J'aurais le plaisir de vous y retrouver avec de nouveaux modèles, en particulier une collection de petits modèles Art Nouveau que j'ai mis également sur le site.

En voici un monté en pinkeep :
CIMG4020.jpg



Par contre, je ne pourrai pas probablement être présente à Chatuzange le 12 juillet, ma nièce se mariant le 11 juillet.

Published by Mannick - dans Créations
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 00:00

Une cordelière, c’est facile à fabriquer : un fil que l’on tourne sur lui-même puis que l’on plie en 2 en laissant se former une torsade. Mais c’est long!
Je vous propose une méthode express qui ne demande que très peu de matériel.

 

Pour faire une cordelière express, il vous faut :


- du fil (de la laine, du coton, de la ficelle ou … ce que vous voulez),
- 1 trombone (ou 1 crochet),

- un bout de ruban ou de ficelle

- le plus difficile à trouver : un poids accroché à un crochet

Si vous n’avez pas de poids, il est toujours possible d’en fabriquer un.
Par exemple ceci :

 

- et ….. un batteur électrique!!


Préparez votre fil

Coupez le fil : 3 fois la longueur souhaitée pour la cordelière terminée.

Utilisez éventuellement plusieurs brins selon l’épaisseur souhaitée.

Nouez les extrémités s’’il y a plusieurs brins ou faites une boucle s’il n’y a qu’un brin.

 

Accrochez le fil à l’une des extrémités du batteur.

Si vous utilisez un fouet à fil, utilisez un trombone pour accrocher votre fil plutôt que de nouer le fil au fouet

 

Accrochez le 2ème trombone à l’autre extrémité du fil, puis à un point fixe.

J’ai utilisé une poignée de porte et un bout de tissu

 

Mixez!!

Faites fonctionner le batteur!

Attention cependant :

-> à tendre suffisamment le fil au début pour que le fil ne s’emmêle pas

-> à rapprocher le batteur du point fixe en cours de travail car le fil torsadé se raccourcit un peu

La durée dépend bien évidemment de la longueur du fil et de la puissance du batteur.

A titre indicatif, j’ai mixé 15 secondes pour un fil de 1,70m

 

Torsadez

Lorsque le fil vous semble assez torsadé, placez le poids sur le fil.



Tout en maintenant le poids, rapprochez l’extrémité accrochée au batteur de celle qui est fixe, de façon à plier le fil en 2.

 

Ne lâchez surtout pas le poids trop tôt

 

Lorsque le fil est plié en 2, lâchez doucement le poids en remontant la main du poids vers le point fixe : la cordelière s’enroule.

Le poids permet à la cordelière de s’enrouler sans nœuds.

 

 

C’est fini!

Lorsque la cordelière est entièrement formée, décrochez les 2 trombones et maintenez par un nœud.

 

 

Quelques recommandations pour finir afin d’éviter des désagréments vécus!

- Ne dépassez pas 3m de fil au départ (sauf si vous avez vraiment besoin d’une cordelière de plus d’1m). Il faut en effet plier le fil en 2 en tenant d’une main le poids de l’autre l’extrémité accrochée au mixer et, à moins d’être 2, la limite naturelle est la distance d’une main à l’autre, bras écartés.

- Assurez-vous des nœuds aux 2 extrémités : la tension du batteur est forte et ils ne doivent pas lâcher.

 


Si vous souhaitez imprimer ce tuto, voici une version imprimable

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 08:00
Et voici donc quelques photos de l'atelier de teinture que j'ai animé lors du Salon de Pont de Claix.

Il s'agissait de teinture au micro-ondes avec des colorants de synthèse.
Peu de matériel : des bassines, des plats à tarte allant au micro-ondes, des gobelets et cuillères plastique pour les colorants.
A notre disposition : un pochette de tissus et de rubans de soie préparés par Patricia de l'association Iceberg organisatrice de ce Salon. L'une des participantes avant apporté ses propres dentelles à teindre.
2009_Pont_de_Claix_10.jpg

Les fibres à teindre ont été trempées dans une solution saturée de sel de cuisine et déposés dans les plats allant au micro-ondes.
2009_Pont_de_Claix_13.jpg

Un peu de rouge par ici, un peu de bleu par là déposés à la cuillère et plus ou moins mélangés selon les goûts de chacune.
2 fois 1 minute au micro-ondes, on attends que cela refroisisse et on rince avant d'admirer :
2009_Pont_de_Claix_14.jpg

2009_Pont_de_Claix_11.jpg
Published by Mannick - dans Créations
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 17:33
La 2ème édition du Salon "Patch et travaux d'aiguilles" a eu lieu à Pont de Claix le week-end dernier.
Les bénéfices de ce salon sont destinés à l'association Iceberg d'aide aux enfants autistes. Plus d'informations sur cette association et sur l'autisme sur son site ici

Ce salon proposait une vente d'objets préparés par les bénévoles de l'association ou offerts, des ateliers (broderie au ruban, hardanger, ..) et un espace commercial.

Voici le stand de l'association :
2009_Pont_de_Claix_22.jpg

2009_Pont_de_Claix_23.jpg


Sur mon stand, quelques nouveautés cette année : des grilles Art Nouveau (bientôt sur le site) et des écharpes en soie à motifs shibori venant directement du Japon :
2009_Pont_de_Claix_16.jpg



J'ai animé un atelier de teinture de toiles et de rubans dont je vous mettrai des photos dans un autre article.

Un grand merci à Isabelle pour les photos

Published by Mannick - dans Créations
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 08:51

Depuis 4 ans, je prends des cours d'ikebana, l'art floral japonais.
Il existe des centaines d'écoles différentes au Japon, mais essentiellement 4 sont diffusées dans le reste du monde. Chaque école a ses propres codifications de bouquets.
Les cours auxquels j'assiste sont dispensés par des professeurs formés à l'école Ohara.

Au cours d'ikebana de ce moi-ci, nous avons travaillé un "moribana style incliné".
C'est le bouquet de base de l'école Ohara. Il se compose de 5 branches et de 3 fleurs dans une coupe basse.
La longueur de la plus grande branche est définie par rapport au diamètre de la coupe et la longueur des autres végétaux par rapport à cette branche. Le positionnement sur le pique-fleurs est également codifié ainsi que l'inclinaison de chaque branche.
Ce qui fait que l'harmonie de ces bouquets ne doit rien au hasard !

Voici le bouquet du professeur  avec du budleia et des jonquilles :
CIMG3995.jpg

Et le mien, refait à la maison, avec des rameaux d'arbuste sauvage et des ornitogallums :
CIMG3997.jpg

23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 00:00
J'ai profité de ma visite à l'Aiguille en fête pour participer à quelques ateliers, histoire d'explorer de nouvelles techniques.
Le premier fut "Foulard façon haute couture" avec Catherine Jahan.
Nous nous sommes installées sur de grandes tables, recouvertes de tissu blanc et garnies de peintures Pébéo fournies par le Salon.
Nous avons choisi un modèle parmi ceux proposés par Catherine er nous avons fixé dessus un morceau d'organza.

L'organza est un tissage utilisant un fil de soie  très retordu, ce qui fait que la peinture ne fuse pas.
L'organdi est le même type de tissage, mais en coton.

Et au travail :

Catherine (à gauche) apporte ses précieux conseils.

D'abord recopier tout ou partie du modèle avec un feutre spécial,
mettre les couleurs avec l'outil préféré : brosse, pinceau ou ... doigt !

Les couleurs proposées sont des couleurs opaques, légèrement irisées.

Puis, ajouter de l'épaisseur avec du "glitter" et quelques strass collés avec le glitter.

Enfin, le séchage au séchoir à cheveux, avant le fixage au fer à repasser sur l'envers.

Résultat : en 2 heures, une petite écharpe colorée et amusante.


Rien à voir cependant avec les créations de Catherine Jehan, exposées dans le box voisin et dont voici un aperçu

Published by Mannick - dans Visites & expos
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 16:05

Après les derniers frimas :
CIMG3904.jpg
(photo prise le 12 février avant de partir à l'AEF)

voici le printemps avec les perce neige fleuris depuis plusieurs jours
CIMG3970.jpg

et les héllébores blanches, habituelles en février CIMG3971.jpg

CIMG3969.jpgMais aussi les héllébores orientales, généralement plus tardives