Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 00:55
PastelsDe Oliviers Bleys, Prix François Mauriac, de l'Académie Française, 2001.

L'histoire d'un compagnon teinturier au XVème siècle dans l'albigeois.
Car le pastel dont il est question ici est Isatis Tinctoria, encore appelé guède, dont les feuilles fermentées puis roulées en boules appelées cocagne étaient à l'époque la seule façon d'obtenir le bleu.
Le bleu de l'azur, le bleu de Marie.

Et qui teignait le bleu, teinture de cuve à froid, ne teignait pas le rouge, teinture à chaud obtenue à partir de la garance.
D'où des luttes pour le pouvoir et l'argent ...

Et au delà du roman fort bien écrit, c'est une jolie plongée dans le monde passionnant des teintures naturelles.

Merci à Nathalie de m'avoir fait découvrir ce livre lors d'un Salon où nous avons parlé ... teinture.
Pour sa part, elle conçoit des papiers et objets en papier que vous pouvez voir sur son site : http://www.nature-art-texture.com 

Published by Mannick - dans Lectures
commenter cet article